Les financements

Voici les informations utiles pour vous accompagner dans vos démarches

1. Aides financières possibles (selon la situation du bénéficiaire)

prise en charge aide à domicile apa carsat mgen

Contactez-nous !

Nous sommes là pour vous aider à monter et suivre vos demandes de prises en charge.

Un conseiller Vitame répondra à vos questions pour tout renseignement sur une éventuelle aide.

Il vous fera parvenir de la documentation et/ou vous transmettra les coordonnées des organismes compétents pour vous accompagner dans votre demande de financement.

 

 

 

 

 

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

L’APA permet aux personnes âgées dépendantes de vieillir en toute sérénité selon leurs choix. Avec l’âge, surviennent parfois des difficultés à effectuer les gestes de la vie quotidienne, comme faire le ménage, les courses, se laver, s’habiller, etc.Évaluée en fonction du niveau de dépendance de la personne âgée, cette allocation permet notamment de financer des prestations en faveur du maintien à domicile.

Les démarches à effectuer : l’imprimé de demande d’APA peut être retiré auprès du Conseil général, des CCAS (centres communaux d’action sociale), CLIC (centres locaux d’information et de coordination), services d’aide à domicile. Votre dossier complété sera transmis à l’équipe médico-sociale du Conseil général.

les caisses de retraite

L’assistante ménagère à domicile peut être attribuée par la caisse de retraite principale des personnes retraitées dont l’état de santé ne justifie pas l’octroi de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA à domicile). Seules les personnes plus autonomes classées en GIR 5 ou 6 peuvent y prétendre si leurs ressources ne dépassent pas un certain plafond.

Les démarches à effectuer : vous devez adresser une demande auprès de votre caisse de retraite principale.

Le Plan d’Actions Personnalisé

Le plan d’actions personnalisé est un dispositif d’aides financières qui prend en compte les attentes et les besoins de plus en plus diversifiés des retraités. Il s’adresse aux personnes relativement autonomes, mais nécessitant un soutien du fait de leur âge, de leur santé, de leurs ressources et de leurs conditions de vie à domicile. Pour en bénéficier, il faut être titulaire d’une retraite du régime général de la Sécurité sociale à titre principal.

Les démarches à effectuer : l’assuré remplit une demande d’aide sur un imprimé unique et l’adresse à la CARSAT. Cet imprimé est disponible auprès du service des aides financières ou du service social de la CARSAT. Vous pouvez également vous renseigner auprès des CCAS (centres communaux d’action sociale), des CLIC (centres locaux d’information et de coordination), des services de maintien à domicile les plus proches de chez vous.

Le chèque "sortir plus"

Il facilite les déplacements des personnes âgées, sous forme de chèque permettant de payer l’accompagnement par un professionnel agréé, et éventuellement l’utilisation d’un moyen de transport. Ces sorties peuvent être d’ordre utilitaire (visite chez un médecin, analyses médicales, courses, démarches administratives, coiffeur), mais aussi de loisirs (promenade, spectacles, visite à des amis, des proches) afin de favoriser le maintien d’une vie sociale. Les déplacements, à pied ou au moyen d’un véhicule, seront effectués grâce à un accompagnement par des professionnels de l’aide à domicile, employés par des structures agréées ; les déplacements individuels (en taxi par exemple) ne relèvent pas de ce dispositif. Pour bénéficier des chèques « Sortir plus », il faut percevoir une retraite complémentaire d’une caisse Arrco (non cadres) ou Agirc (cadres) et être âgé de 80 ans et plus.

Les démarches à effectuer : adressez-vous à votre caisse de retraite complémentaire principale.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH est une aide destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Son attribution est personnalisée. Toute personne handicapée, de 0 à 60 ans, peut bénéficier de la PCH si son handicap génère de façon définitive ou pour une durée prévisible d’au moins un an, des difficultés graves ou absolues pour les actes essentiels de la vie quotidienne, telles que définies par la réglementation.

Les démarches à effectuer : la personne en situation de handicap doit retirer un dossier et déposer sa demande à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Le CESU préfinancé par votre employeur

Renseignez-vous auprès de votre Comité d’entreprise ou de votre employeur.

L'allocation aux adultes handicapés (AAH)

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une allocation de solidarité destinée à assurer aux personnes handicapées un minimum de ressources. Financée par l’État, versée par les CAF ou les caisses de Mutualité Sociale Agricole, elle est accordée sur décision de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
Pour en bénéficier, les personnes handicapées doivent remplir plusieurs conditions, notamment être atteintes d’un certain taux d’incapacité permanente (gravité du handicap) et disposer de ressources inférieures à certains montants.

L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est une prestation familiale versée par les caisses d’allocations familiales (Caf) ou les caisses de MSA pour les personnes qui relèvent du régime agricole. Cette allocation a pour but d’aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu’entraîne le handicap d’un enfant à charge de moins de 20 ans. Elle est composée d’un montant de base auquel s’ajoutent éventuellement un complément qui varie en fonction de la nature et de la gravité du handicap et une majoration pour parent isolé.

CARSAT / RSI

Pour les retraités du régime général (CARSAT) ou du régime indépendant (RSI), qui ne sont pas en situation de perte d’autonomie - GIR 5.

2. Avantages fiscaux

  • 50% de réduction ou de crédit d’impôts sur les sommes dépensées

(cf. art.199 sexdecies du code général des impôts)

  • Une TVA réduite grâce à nos agréments

3. Moyens de paiement

Vous pouvez effectuer vos règlements par :

  • Chèque bancaire
  • Prélèvement automatique
  • Virement bancaire
  • CESU (chèque emploi-service universel) préfinancé : délivré par votre mutuelle, votre caisse de retraite, votre entreprise ou votre comité d’entreprise...

Remarque : Le règlement des prestations de services en espèces ne permet pas de bénéficier de l’avantage fiscal.